Au Père Fouettard
Exposition sur les brasseries coopératives au MFB

Exposition sur les brasseries coopératives au MFB

Les Brasseries coopératives

Exposition du 2 juillet au 18 septembre 2016

Musée de la Brasserie à Saint-Nicolas-de-Port

Expo les brasseries coopératives

Les brasseries coopératives

À la lumière des mouvements « utopistes », l’idée coopérative est née au milieu du XIXe siècle. Les coopératives partagent une philosophie commune : des personnes s’associent au sein d’une entreprise dont la propriété est collective, le pouvoir exercé démocratiquement et les résultats répartis équitablement. La loi de 1867 reconnait le statut des coopératives, mais trop imprécise, elle induira de nombreuses dérives.

À la fin du XIXe siècle, des sociétés coopératives se multiplient dans différents domaines : agriculture, logement, finances, productions industrielles. Elles prennent une extension considérable dans le commerce de détail.

Des brasseries coopératives s’ouvrent en grand nombre : pour les départements du Nord et du Pas-de-Calais, 72 sont recensées en 1907, 127 en 1910 ! Mais les deux guerres entrainent de nombreuses fermetures : en 1926, il n’y a plus que 82 brasseries coopératives, 31 en 1946.

En 1947, la loi Ramadier précise ce que doit être un « vraie » coopérative. Plusieurs doivent renoncer au statut. En 1958, il n’en reste que 10 qui se regroupent pour survivre. La dernière d’entre elles, la brasserie Terken à Roubaix, fermera ses portes en 2003.

Pourtant la flamme coopérative n’est pas morte dans le monde de la brasserie. Elle a pris la forme de très petites entreprises dont la première s’est ouverte en 1999 à Bénodet en Bretagne. On en compte 9 en France en 2016.

Par un mouvement de balancier de l’histoire, par nostalgie ou par défiance vis-à-vis des grands groupes, les petites brasseries reviennent en force. Comme au début du XXe siècle, elles adoptent des statuts divers dont celui de la coopérative pour ceux qui croient toujours à l’utopie.

 

Exposition présentée par le Musée Français de la Brasserie,

à partir de l’étude réalisée par Pierre-André Dubois, Président honoraire des « Amis de la Bière »

Tlj de 14h30 à 18h30, accès à l’exposition inclus dans l’entrée du Musée : 5,5€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>